AccueilAccueil  Présentation  Charte  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre Holoforum, bonne visite !

Pour plus d'informations sur Heimatlos, vous avez notre présentation et notre charte à votre disposition.
La guilde est officiellement fermée.
Merci à tous !

Partagez | 
 

 Epreuve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keidan Diath

avatar

Messages : 1740
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 26
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine...

MessageSujet: Epreuve   Jeu 15 Sep - 22:56

Keidan Diath parcourait les vieux quartiers de Coruscant. L'homme qu'il avait pris en filature ne l'avait pas encore remarqué et se déplaçait rapidement, mais pas suffisamment vite pour que le Jedi le perde de vue. Keidan connaissait le quartier comme sa poche, et savait quelle ruelle emprunter pour le garder à l’œil sans que celui-ci le remarque. Les vieilles enseignes et publicités clignotaient au dessus de sa tête. Certaines étaient dans un tel état qu'elles menaçaient de tomber à tout moment. Mais personne ici ne semblait s'en soucier.

Devant lui, une porte s'ouvrit violemment avant qu'un rodien complètement ivre ne s'étale par terre et que la porte ne se referme. Keidan l'ignora et passa son chemin. Il avait d'autre préoccupation que de s'occuper d'un ivrogne. Grand et svelte, avec les cheveux long, il avait une apparence plutôt banal.
C'était volontaire de sa part, de cette façon il pouvait aisément se fondre dans la masse.
Le padawan se déplaçait aisément malgré la foule qui l'entourait et c'est avec une fluidité étonnante qu'il l'a traversait sans jamais heurter quelqu'un.
Du haut de ses dix-neuf ans, Keidan s'était vu confier une mission en solitaire par le conseil. La dernière épreuve, avant d'atteindre le statut de chevalier Jedi.

Remonter à la source d'un cartel du crime des vieux quartiers qui s'était spécialisé dans la vente de stupéfiants.
Ça faisait plus de deux semaines qu'il enquêtait sur cette affaire. Les preuves, les témoignages et les suspects l'avait conduit vers un quartier en particulier dans lequel opérait le chef du gang. Il lui fallut une semaine supplémentaire pour repérer l'homme en question, mais il ne pouvait pas encore agir. Il fallait "le voir à l’œuvre avant de l'appréhender", voilà ce que lui avait donné le conseil comme indication. Il aurait été évidemment bien plus simple de faire descendre une troupe dans les vieux quartiers et de faire passer un petit interrogatoire au gars... Mais le jeune Jedi était trop impatient de commencer l'épreuve pour contester quoi que ce soit.

Il avait donc fait preuve de patience en observant le suspect faire ses échanges. Le seul problème, c'est que jamais Keidan ne l'avait vu donner en main propre les bâtons de la mort à ses « clients ». Il le voyait toujours discuter quelques minutes avec des personnes au teint pâle (même pour certain aliens) avant que ceux-ci ne lui donne quelques crédit. Puis le suspect s'éloignait. Le plus beau, c'est que les junkies avaient la dope sur eux juste après l'entrevue, le Jedi s'en était assuré. La transaction avait donc bien eu lieu. Mais il n'avait pas réussi à leur faire révéler comment il se débrouillait pour leur en revendre aussi discrètement. En faite, même s'il avait usé de la force pour leur faire révéler quoi que se soit, cela n'aurait servi à rien tellement leur santé mental était détraquée... Ils le regardaient, le regard vide sans vraiment prêter attention à ce qu'il demandait. Leur esprit été seulement tourné vers ce qu'ils gardaient dans le creux de leur main, au font de leur poche.

Le Jedi, qui commençait alors à perdre espoir avait décidé de tenter le tout pour le tout en prenant directement le dealer en filature, et se trouver à quelques mètres de lui lors de sa prochaine transaction. De cette façon, le Jedi était sûr de le voir refiler sa dope... L’opération était risqué, mais aucune autres solutions ne lui venait à l’esprit.

L'homme en question marchait maintenant plus lentement, et Keidan put se rapprocher, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus que quelques personnes qui les séparent.
Il le suivit encore un moment, dans une petite ruelle sombre puis s’arrêta dans un croisement et vérifia du coin de l’œil que la ruelle était sûre avant de s'y engouffrer. Étrangement, personne ne s'y trouvait. Les murs étaient très rapprochés, et donc aucun néon ni enseigne n'y été accrochés, ce qui rendait l'endroit encore plus sombre et malsain.

L'homme avait disparu, et Keidan décida se s'approcher prudemment. Alors qu'il progressait dans cette ambiance glauque, une silhouette se dessina un peu plus loin. En y regardant d'un peu plus près, le Jedi reconnu celui qu'il suivait. Soudain, la silhouette se mit à marcher rapidement vers lui, et en trois pas il se trouvèrent face à face.

Pétrifié, Keidan resta sur place, incapable de bouger.
L'homme l'empoigna au col et le plaqua contre un mur.

Il avait une balafre qui partait de son sourcil gauche et descendait jusqu'à son nez, dépourvu de sa narine gauche. Son œil, qui se trouvait sur la trajectoire de l'entaille, était blanchâtre, mais fixé sur Keidan.


Ok mec, soit tu me dis c'que tu veux, soit j'prend ta sale gueule et j'l'éclate contre le mur
.



Il le relâcha et s'écarta d'un pas. Un sourire moqueur se dessina sur son visage.



Allez c'était pour te faire flipper gamin, détend toi... J'ai c'qu'i t'faut. Du neuf, c'est arrivé la semaine dernière. Je t'ai pas encore vue ici, t'es sûrement de ceux qui sont arrivés avant hier. Ça tombe bien, j’allais justement passer faire un tour chez vous.
Ajouta t-il avec un sourire narquois.



Ce sous-entendu indiquait clairement que lui et sa petite bande avaient la main mise sur le quartier.
Il dévisagea le padawan, qui ne répondit pas.



Bon, j'ai pas toute ma journée alors grouille toi !
Dit-il en regardant par dessus l'épaule de Keidan.



File-moi n'importe quoi, ça fera l'affaire.




Sans un mot, le dealer tendit son avant bras, et remonta sa manche. Le Jedi se raidit, mais ne fit aucun geste suspect. De son autre main, l'homme appuya simultanément sur différent endroit de son avant bras, puis, avec un léger « pchht », un petit rectangle se dessina sur sa peau, puis se souleva, révélant une petite cavité où aurait dû se trouver sa chair. Un cyborg... Évidemment...

Il en sortit un petit socle où y était encastré de petits bâtonnets que le Jedi reconnu aussitôt. Le gangster en pris quelques uns puis exécuta la même manipulation que pour l'ouverture, avant que la cavité ne se referme. Le tout n'avait pris que quelques secondes.

Il tendit les bâtons de la mort à Keidan qui ne fit rien pour les prendre. Alors qu'il allait parler, le Jedi lui décrocha un coup de poing qui le fit tomber à la renverse. Il ramassa la drogue tombée au sol puis sortit son sabre laser qu'il alluma.

La lumière jaunâtre émise par la lame éclaira la scène. L'homme au sol s'était redressé, les deux coudes à terre mais il pointait un blaster sur Keidan qui le menaçait lui aussi de son arme.



Imbécile, tu crois vraiment que si j’étais le dirigeant j'irais risquer ma peau en allant vendre du crack ici. Je ne suis qu'un pion, rien de plus.




C'est bien ce que je pensais
, répondit le Jedi.
Ce que le conseil m'avait envoyé découvrir n'était que la partie émergente de l’iceberg. Et j'ai bien l'intention de découvrir tout le reste.




Toujours à terre, le bandit éclata de rire.



Maintenant écoute moi connard... Il y a six de mes hommes braqués sur toi à l'instant même. Tu fais le moindre geste, tu meurs.
Dit-il en pointant son doigt vers le haut.


Le Jedi leva les yeux et vit effectivement six fusils de précision braqués sur lui. Pas des armes que des gangsters de rue possédaient habituellement...


La ruelle parcourait encore une dizaine de mètres jusqu'à la prochaine intersection, d'un coté comme de l'autre. Keidan était piégé, il n'y avait aucune échappatoire. Il s'était fait avoir comme un débutant et il eut honte. Honte de ne pas être digne de l’entraînement de son maître.
Il n'était pas prêt pour les épreuves, qu'il ne passerait peut être jamais si la situation ne s'améliorait pas. Il n'aurait pas pu faire pire. Le Jedi éteignit son arme et laissa son ennemi se relever.

Le gangster le fixa une seconde de son seul œil valide, puis à son tour lui décrocha un coup de poing magistral qui lui cassa le nez. Le visage en sang, Keidan perdit connaissance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Epreuve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Epreuve 12 : les prénoms de pirate !
» Première Epreuve : LE CASTAG
» Epreuve 37 : Le jeu de la honte du pirate !
» Epreuve de survie =)
» Epreuve 11 : question pour un pirate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Quartiers de l'équipage :: "Les Marqués" :: Keidan Diath :: Chapitre I - Epreuve-
Sauter vers:  
Design réalisé par DesignWeb Studio Plus
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit