AccueilAccueil  Présentation  Charte  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La guilde est officiellement fermée.
Merci à tous !

Partagez | 
 

 La "préparation"

Aller en bas 
AuteurMessage
Elliot

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 25
Localisation : En train de faire de grosses armes

MessageSujet: La "préparation"   Lun 13 Juin - 19:35

Initialisation du fichier "Journal d’Elliot, Enfance"...

Initialisation terminé, lecture...


Voilà, je suis né, je suis arrivé au monde en 19 AV T.C, sur Corellia à Coronet City, une belle ville, mes parents, Francis et Cherry Munip, les parents les plus heureux de l’hôpital, ma mère encore inconsciente ne ce réveillera que peu de temps après que je naisse...

Il y a eu un grand drame dans ma vie, la mort de mon père, à seulement 3 ans on ne comprend pas vraiment ce que cela veut dire « mourir », je me souviens bien de ce moment, je demandai à ma mère « Maman, comment ça ce fait que papa rentre pas ? Il a encore du travail ? » elle me répondait qu’il n’allait plus jamais revenir, ce fut un choc, nous avons appris sa mort par nous-même et par message, ne le voyant pas rentré dans les temps voulu ni recevoir de message ma mère était inquiète, mais c’est le commandant des opérations qui nous avez envoyé un message pour nous le confirmé, il était affecté sur Bothawui pour la défendre des attaques de l’Empire, la bataille fessait déjà rage lorsqu’il est arrivait. Après être arrivé, ils furent presque tous exterminés lui et sa compagnie, il restait une poignée de 400 soldats dirigé par un Jedi nommé Belth Allusis, sans aucun support ni aucun renfort ils ont combattu jusqu'à la mort, de vaillant combattant qui sont mort dans l’honneur et le courage, il mourut donc à 45 ans, si près de sa retraite de soldat.

Grandissant dans la ville de Coronet City, lorsque mon père est mort, ma mère a dû louer un appartement dans les quartiers « moyens » de la ville, car ne pouvant plus payé l’ancien toute seule, on était perdues, ma mère qui devais ce retrouvé un travail et me retrouvé une école où m’inscrire, j’étais beaucoup plus troublé que ma mère, je n’avais que 4 ans quand même, à 4 ans partir de l’endroit où l’on avait vécu, perdre ses repères, heureusement, on avait encore les albums de familles ainsi que les affaires de mon père, de temps en temps, je regardé les photos de mon père et je pleuré, il parait que ça fait du bien, mais non, je me sentais de plus en plus mal, ma mère à force de me voir pleuré enleva les photos et m’expliqua qu’il fallait que j’arrête de me faire du mal et que je devais tourné la page, vers mes 6 ans elle les avait sortie, je compris que je devais laisser le passé derrière moi et que je devais avancé.

C’est vers mes 14 ans que les armes commençaient vraiment à m’intéresser, à 13 ans je mettais acheté une fronde avec le peu de crédit que j’avais, je ne pourrais même pas donné une valeur approximative du nombre de farces j’ai fait avec, lorsque je fouillé dans les affaires de mon père, je trouvé de tout, des casques, des médailles, ses plaques de soldat, mais ce qui avait attiré mon attention était un blaster, un vieux modèle, mais qui pouvais encore tiré, c’est alors que j'eus l’idée de l’essayé. Le cachant sur moi je sorti discrètement de chez moi pour aller dans une petite ruelle, je ramasse les quelques cannettes et bouteilles qui trainaient pour me faire un petit stand de tir, vu que j’étais très limité en munition je ne pouvais pas faire de tir surchargé, je me contenté de coup extrêmement faible, je n'appuyai pas plus de 1 seconde sur la gâchette pour ne pas trop consommé de batterie, je me débrouillé plutôt bien, après être rentré chez moi je me demandé si je pouvais en parlé à ma mère ou pas, je craignais qu’elle me le supprime.

16 ans, j’ai parlé à ma mère que je voulais rentrer dans une carrière militaire, elle refusa complétement en repensant à ce qui était arrivé à mon père, ce fût dur d’arrivé à la convaincre, c’était même presque impossible, je l’ai rassuré en lui racontant que ce n’est pas pareil et que mon père était dans un cas extrême, mais par miracle, un jour elle voulut m’inscrire à un lycée militaire, je puis lui avoué que j’étais passionné par les armes et que je m'entrainai dans mon coin, elle comprit alors que je m’étais formé pour devenir un soldat, elle m’a dit que j’avais intérêt d’être le premier ainsi que être un excellent combattant car je ne devrais pas finir comme mon pauvre père, j’étais heureux, même si bien sûr c’était dur, les entrainement très tôt le matin, il fallait supporté le capitaine qui nous grondé, personnellement j’étais en quelque sorte « l’élève modèle » donc j’avais pas trop de problème avec lui.

Dès que je suis devenu adulte tout s’accéléra très vite, je commencé l’entrainement aux tirs au lycée, bien sûr je me fessais remarqué en étant le premier vu que je m’étais déjà formé à ça, on m’enseignait en cours de biologie les parties vital du corps humain à visée en priorité, en science les divers dégâts de ce que pouvais faire un blaster sur la chair humaine et en langue étrangères les bases des langues les plus répandu, c’était vraiment un lycée de militaire, pour aider ma mère je me trouvé des petits boulots, sa pouvais aller de chassé une meute de chien à bossé dans un fast-food, m’a pauvre mère qui a du mal à ce retrouvé un mari ne compte maintenant que sur mes épaules pour la survie de la famille.

Je rejoins enfin l’armée de la République quelques mois après mes 18 ans, je suis directement capitaine d’une petite équipe vu que j’ai suivi des entrainements adéquate, mes soldats étaient nouveau dans leur carrière militaire, des bleu comme certains les appellent, ils avaient du mal à visée et ne connaissaient pas le langage des signes tel que « stop », « à couvert » et « feu » , ma mère est fière de moi, elle savait que on m’avais confié des vies et que je les entrainées bien, on faisait des petites missions de routine autours de la ville pour « nous mettre dans le bain », tel que la chasse de bestiaux hostiles jusqu'à trouver et tué un groupe de pirates…

C'est donc un jour, que mon OC m'envoya sur Tatooine, pour intégré une équipe déjà sur place, pour faire diverses traques de Wraids, des nettoyages de camps de Tuskens, appelé couramment "Hommes des sables" ainsi que l'escorte de Jawas.


Fin du fichier « Journal d’Elliot, Enfance »...

Fermeture...


Revenir en haut Aller en bas
 
La "préparation"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de préparation au mariage
» préparation Cidre et dragon 2010
» [recherche tuto ] réparation d'oreille (couroie qui glisse)
» Préparation saison 2011-2012
» Préparation de la prochaine saison de la CDR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Quartiers de l'équipage :: "Les Marqués" :: Elliot-
Sauter vers:  
Design réalisé par DesignWeb Studio Plus
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit