AccueilAccueil  Présentation  Charte  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre Holoforum, bonne visite !

Pour plus d'informations sur Heimatlos, vous avez notre présentation et notre charte à votre disposition.
La guilde est officiellement fermée.
Merci à tous !

Partagez | 
 

 Prologue - Au revoir, Keidan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keidan Diath

avatar

Messages : 1740
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 26
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine...

MessageSujet: Prologue - Au revoir, Keidan   Mer 20 Avr - 20:31

«Il est temps d'y aller »



L'enfant regarda l'homme qui s'adressait à lui, puis se tourna vers ses parents.
Sa mère le prit dans ses bras pour une dernière étreinte, puis l'embrassa sur la joue. Elle se concentra pour ne pas pleurer devant son fils. Celui-ci se tourna vers son père, enlaça ses jambes, puis leva la tête pour le regarder dans les yeux une dernière fois. Mais il n'eut aucune réaction.
Il regarda toujours devant lui, son visage ne laissant apparaître aucune émotion. Déçu, son fils retourna au coté de l'homme. Il adressa un dernier sourire à sa mère et monta à bord du vaisseau.
Dès qu'il eut décollé, Lyn se retourna et s'éloigna.
Sebban traînait les pieds derrière elle, le regard vide, rongé par la folie. Il n'avait pas supporté la situation dans laquelle il avait plongé sa femme et son fils.




Quelques années auparavant...


Cet homme avait toujours eut un esprit fragile, Lyn en était consciente. Elle s'était toujours efforcé de le protéger.
Ce qui n'était pas une tâche facile étant donné le milieu dans lequel il trempait...
Il travaillait pour l'Echange...
C'était le seul boulot dans lequel on l'avait accepté, et il l'avait pris.
Lyn attendait un fils et Sebban avait assez de jugeote pour savoir qu'il lui faudrait de l'argent pour le nourrir, et lui trouver un abri digne de ce nom. Et pour y arriver, tous les moyens étaient bon.

Il bossait pour eux depuis maintenant trois ou quatre ans tout au plus, mais il gagnait à peine de quoi les nourrir.
On lui avait promis beaucoup d'argent mais bien entendu, il ne vit rien de tout cela.
Sebban exécutait les taches ingrates qu'on lui confiait, sans se poser de questions.
Jusque là, il s'en tirait pas trop mal, parce que Lyn avait toujours été là, derrière lui, parfois même à son insu, non pas par perfidie, mais pour le laisser penser qu'il pouvait s'en sortir seul.
Cela donnait à Sebban une certaine assurance, ce qui lui était d'un avantage certain face aux petits malfrats à qui il avait souvent affaire... Il était si naïf... Mais elle l'aimait.

En vérité, c'est Lyn qui l'empêchait de commettre toute sorte de bourdes énormes qui auraient pu lui coûter la vie.
Elle ne se l'expliquait pas mais elle parvenait à lui faire dire, ou exécuter certaines choses...
Comme si elle contrôlait ses pensées.
Elle finit par se dire qu'elle avait hérité d'un don surnaturel, sans plus se poser de questions.

Dernièrement, l'Echange avait demander à Sebban de faire une transaction plus dangereuse encore que toutes les autres.
Et avant même que Lyn ait pu arranger quoi que ce soit, tout avait viré au drame...
Le colis avait été volé, avant d'être remis à Sebban pour qu'il puisse le livrer à l'Echange, et les gangsters s'étaient arrangé pour que la faute retombe sur lui.
Seul au monde, sans amis ni famille, ils étaient contraints de quitter les bas fonds de Nar Shaddaa, clandestinement et le plus vite possible avant que les agents de l'Echange ne les retrouvent.

Voilà comment ils s'étaient retrouvés là, sur cette planète, se cachant pendant des semaines, trouvant refuge dans un petit village isolé. Personne ne leur posait de questions, et s'était mieux ainsi.
Cependant l'Echange ne tarda pas à faire parler de lui.
Des rumeurs circulait sur le fait qu'ils avaient des agents en ville, à la recherche de deux personnes. Les habitants se posaient de plus en plus de questions sur eux..
Jusqu'à ce que l'un d'entre eux parle, sous la torture, de deux étrangers accompagnés de leur fils, récemment arrivé en ville.

Les deux gangsters trouvèrent vite leur cachette, et menacèrent Sebban s'il ne leur révélait pas tout.
Mais celui-ci ne dit mot, puisqu'il ne savait rien.
Alors l'un des deux malfrats s'avança vers Lyn, l'assomma, et commença à lui retirer ses vêtements. L'autre frappait son fils en hurlant à Sebban de parler.

C'est dans cet situation que Sebban sombra dans la folie.
L'instant d'après, un homme fit irruption dans la pièce et tua les deux hommes à l'aide d'une arme étrange.
C'était un Jedi qui avait pris en filature les deux gangsters depuis quelque temps dans l'espoir de leur arracher quelques bribes d'information au sujet de l'Echange. Cependant il les avait tué sans hésitation quand il les vit agresser la famille.
Il les libéra et Lyn lui expliqua la situation dans laquelle ils étaient, en le suppliant de les aider.

Pendant qu'elle lui racontait son histoire, l'homme avait sentis qu'elle était légèrement sensible à la Force, mais c'était l'enfant qui l'intriguait le plus.
Il se rendit compte que c'était un potentiel utilisateur de la Force.
C'est donc sous la condition de prendre le petit avec lui qu'il promit de les aider.
Il leur expliqua se qui attendait l'enfant: Il avait le pouvoir de maîtriser la Force s'en servirait pour préserver l'ordre dans la galaxie. Mais en contrepartie, il ne les reverrait probablement plus jamais.
Cependant, Lyn accepta aussitôt.
Elle préférait se séparer de son fils, en lui donnant une chance dans la vie, plutôt qu'il ne reste avec eux, et finisse comme son père... Le Jedi s'occupa alors de les placer hors de vue de l'Echange, et leur trouva un foyer.
Le moment était donc venu pour eux de se séparer, et c'est ainsi qu'il se firent leur adieu au spatioport de la ville
.








Lyn se sentait vide. Désarmée. La gorge douloureuse et les tempes bourdonnantes, elle se mit à pleurer. D'abord contenus, ses sanglots firent céder les vannes et elle libéra progressivement la terrible tension. Il ne resta bientôt d'elle qu'une enveloppe vide.
Sans énergie. Sans joie.
Elle continua d'avancer malgré tout, en chassant ses dernières larmes avec ses doigts.
Le tonnerre claqua quelque part au dessus d'eux, bientôt suivit par la pluie.
Elle se retourna, et regarda le ciel.



« Au revoir, Keidan... »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Prologue - Au revoir, Keidan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Prologue à La Tempête : Covenants] Le départ
» [Prologue à La Tempête : humains] L'escale
» Au revoir Kaldrass
» Revoir les astuces du jeu
» .:Au revoir Gizmo!!!!:.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Quartiers de l'équipage :: "Les Marqués" :: Keidan Diath :: Prologue - Au revoir, Keidan-
Sauter vers:  
Design réalisé par DesignWeb Studio Plus
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit