AccueilAccueil  Présentation  Charte  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La guilde est officiellement fermée.
Merci à tous !

Partagez | 
 

 [Drumel] Pour une poignée de crédits...

Aller en bas 
AuteurMessage
Conteur

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: [Drumel] Pour une poignée de crédits...   Mer 20 Avr - 11:58

Coruscant. Le cœur de l'Univers. La ville planète vibre au rythme des propulseurs subluminiques, et de la pulsation des dizaines de milliards d'âmes. Mais au delà des glorieuses flèches d'acier perçant le ciel azur, au delà des innombrables étages de la Haute-Coruscant, se trouve l'enfer des bas-fonds. Au plus proche de la terre ferme, les allées enfumées et malodorantes s'entremêlent dans un labyrinthe mortel pour l'impudent qui n'y est pas préparé. Ce n'est apparemment pas votre cas. Après plusieurs minutes de marche rapide dans les immondices de la rue, pour éviter de vous faire alpaguer par un quelconque mendiant ou malfrat, vous vous engouffrez dans l'ouverture d'un petit bouge. L'enseigne lumineuse est écrite dans une langue que vous ne parlez pas. Mais vous savez que c'est ici.

L'endroit est à la mesure de la façade: petit, malpropre et franchement glauque. A peine une dizaine de tables, des clients tous plus louches les uns que les autres, la fumée des substances quasi-licites envahissant l'atmosphère. La mauvaise musique d'un groupe Corellien vous rend presque sourd, alors que le barman vous fixe de son unique œil, presque étonné de voir un nouveau client. Le lieu de rendez-vous parfait.

Vous choisissez une des tables libres, et vous asseyez lourdement dans l'attente de votre contact. Quelques heures plus tôt, vous étie encore à bord de cet étrange vaisseau dans la bordure, avant qu'un collègue sentant très fort la cigarette ne vous colle dans un transporteur, avec juste une holo fiche en guise d'instructions. Plusieurs minutes passèrent, et au moment où vous vous décidez à commander pour patienter, une femme encapuchonnée entre en toute trombe dans le bar, haletante et suante, semble chercher des yeux quelque chose, puis s'immobilise devant vous. Des bruits sourds et violents se font entendre à l'extérieur, et la femme vous soulève de votre chaise, avant de se cacher derrière votre dos. Un instant plus tard, un groupe de deux hommes et un twi-lek débaroulent au milieu de la salle, sous les regards de l'assemblée. Ils repèrent rapidement la fille derrière vous, et dégainent chacun une arme. Le premier des hommes s'adresse à vous, à moitié en hurlant:

-Écarte toi, chupa ! C'est elle qu'on veut ! TOUT D'SUITE !

Il va vous falloir réagir vite ; diplomatie ou non...


[HRP]


Petit rappel des règles: une seule action majeure par tour, et interdiction de faire parler ou agir les autres personnages à leur place. Seul le Conteur à ce droit. En cas de combat, indiquer quelle action est tentée, et le Conteur dira si c'est une réussite ou un échec, en plus d'indiquer les conséquences. Bonne chance !

[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
drumel

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: [Drumel] Pour une poignée de crédits...   Mer 20 Avr - 13:54

Drumel, quelque peu surpris, senti la détresse et la peur dans le souffle de la jeune femme cachée maladroitement derrière lui. Une importante mais suave odeur de sueur lui indiqua qu'elle devait courir depuis un bon moment pour échapper à ces trublions.

Relevant le nez vers les agresseurs, d'un air tout à fait calme et maitrisé, Drumel lança nonchalamment, tout en prenant soin de faire discrètement écran entre les énergumènes et la fille:
_He ben mes palots, en v'la des manières de courtiser la gueuse... Maintenant que je m'retrouve dans vos pinceaux, il va falloir se détendre la couenne et m'expliquer un peu de quoi il retourne. Alors qu'est ce qu'elle vous a fait comme misères pour vous coller dans cet état là, mes loulous?
Revenir en haut Aller en bas
Conteur

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: [Drumel] Pour une poignée de crédits...   Jeu 21 Avr - 17:58

L'homme parut quelque peu surpris par votre réponse cavalière. Il se contenta de secouer son arme dans votre direction avant de hurler:

-C'pas tes oignons l'ahuri ! Maintenant envoies la fille ou tu passes à la casserole avec elle !

Ses deux complices jetaient des regards nerveux autour du petit groupe, braquant de temps à autre un client ou le barman avec un grognement. Personne ne bronchait, la musique continuait malgré tout. Devant votre inaction, le malfrat enrageait, et soudain, il saisit un client à sa droite, et le souleva devant lui.

-Si t'obéis pas, je descends tout les clients un par un ! MAGNE !
Revenir en haut Aller en bas
drumel

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: [Drumel] Pour une poignée de crédits...   Ven 22 Avr - 12:00

Sentant que la situation tournait un peu au vinaigre, Drumel décida de faire sa propre recette de mayonnaise.
En une fraction de seconde, il fit le point sur la situation:
3 mercenaires nerveux, donc sensiblement inexpérimentés, qui pourchassent une jeune femme. Ils la veulent donc vivante, sinon, à 3, ils l'auraient dèjà tuée, ou alors ils sont vraiment mauvais. Ils doivent la ramener saine et sauve, ou lui soutirer des infos capitales, ou quelque chose d'approchant. Même les plus gros caids n'envoient pas 3 porte-flingues pour une frêle donzelle, surtout pour lui faire la peau.

Ni une ni deux, Drumel, dans un mouvement rapide et efficace, passe derrière la jeune femme, la ceinture de son bras gauche, dégaine son blaster de la main droite et le pointe sur la tempe de la demoiselle, se servant de cette dernière comme bouclier. Dans l'action, il lui glisse à l'oreille:

_Bouge pas ou on y passe tous les deux!

Enfin en position, il lance aux 3 mercenaires à qui il fait face:

_Bon les cocos, c'est soit on s'assoit et on jacte entre mercenaires civilisés, soit je lui éclate la calebasse et vous aurez même pas à faire chauffer vos bigoudis!
Revenir en haut Aller en bas
Conteur

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: [Drumel] Pour une poignée de crédits...   Ven 22 Avr - 12:51

Votre acte pris de court les trois énergumènes, qui ne s'attendaient sûrement pas à tomber sur quelqu'un d'aussi vif, et armé. Ils se dévisagèrent durant plusieurs secondes. Le twi'lek finit par lâcher:

-Si elle y passe, le boss va nous faire la peau...

Son premier complice réagit au quart de tour:

-Ta gueule abruti ! Maintenant il sait qu'on peut rien faire !

Hargneux, il semblait réfléchir intensément, les sourcils froncés. Le silence tendu se prolongea quelques secondes, avant qu'un bruit caractéristique ne vienne troubler l'atmosphère électrique. Un brui aigu, accompagné d'un sifflement de réacteurs.

-Les flics !

L'homme armé regarda le barman, qui sursauta et se réfugia derrière son comptoir. Une lueur bleutée émanait de l'holocom dans sa poche de veste. Le bandit tira plusieurs coups dans le bar, n'entamant cependant pas la paroi renforcée. Puis les trois hommes déguerpirent à toutes jambes, laissant l'assemblée dans la confusion. Quelques secondes plus tard, la jeune femme encapuchonnée laissa échapper un soupir, avant de tomber, évanouie, dans vos bras. Les forces armées de Coruscant allaient arriver d'un instant à l'autre, encore une fois il faut décider vite...
Revenir en haut Aller en bas
drumel

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: [Drumel] Pour une poignée de crédits...   Sam 23 Avr - 12:31

S'échapper comme un fuyard alors que l'on n'a rien fait était le pire des bourbiers possible. Et comment s'enfuir avec une demoiselle évanouie sur les bras...
Drumel hurla, dans le bruit des moteurs des navettes, à l'assemblée encore sous le choc:

_On est tous d'accord: c'est un braquage foiré et les pillards viennent de s'enfuir sans rien. Et patron, je te dédommage pour ce qui va suivre...

Sans hèsitation, Drumel s'enfonça deux doigts au fond de la gorge et vomit une grosse flaque peu ragoutante devant lui.
Il s'assit, la jeune évanouie sur son genou droit, en la soutenant.
Revenir en haut Aller en bas
Conteur

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: [Drumel] Pour une poignée de crédits...   Sam 23 Avr - 13:36

Les forces de l'ordre déboulèrent dans le petit bouge, arme au poing, en hurlant:

-POLICE RÉPUBLICAINE ! QUE PERSONNE NE BOUGE !

Tous levèrent les mains, le barman se releva, en vous jetant des regards nerveux et interloqués. Les hommes en armes firent le tour du bar, avant que l'officier de police ne tombe nez à nez avec la flaque de vomi, et vous et votre nouvelle compagne.

-Bordel, mais qu'est ce qu'il s'est passé ici ?

Le barman intervint rapidement:

-Hum, heu m'sieur... J'suis le proprio... C'tait une bande de voleurs m'sieur, z'ont essayés d'me dévaliser !

Un des hommes s'approcha de lui et commença à prendre sa déposition. L'officier, toujours face à vous, vous demanda d'une voix suspicieuse:

-Monsieur, ça va ? C'est quoi votre nom ? Votre amie va bien ? J’appelle un médecin.

Il dégaina l'holo-transmetteur à sa ceinture, en attendant vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
drumel

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: [Drumel] Pour une poignée de crédits...   Mar 26 Avr - 13:39

[HRP]
désolé pour l'attente, en week end Wink
[/HRP]

Drumel, d'une voix chevrotante, un sourire condescendant aux lèvres, feignant d'être sous le choc, dit à l'officier:

_Ne vous inquiétez pas... c'est ma compagne... elle est très sensible... et avec ces malfrats qui ont fait irruption dans ce bar, en menaçant tout le monde... quand ils sont partis, les nerfs ont lâchés, elle a vomi puis s'est évanouie... ça lui arrive de temps en temps, quand elle a une très forte émotion... c'est génétique, on ne peut rien y faire... elle va se réveiller dans pas longtemps, ne vous inquiétez pas, j'ai l'habitude... Ne dérangez pas les médecins pour ça, ils n'y pourront rien, vous êtes bien aimable. Et heureusement que vous êtes intervenus, sinon, ils nous auraient surement fait du mal... Merci à vous.


Puis, il pencha sa tête contre celle de sa compagne d'infortune, la berçant en lui disant des mots gentils, rassurants.
Revenir en haut Aller en bas
Conteur

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: [Drumel] Pour une poignée de crédits...   Mar 26 Avr - 14:39

L'officier, l'air suspicieux, se gratta le menton d'un air bête, semblant sonder votre attitude et le visage de la jeune femme sur vos genoux. Au bout d'un instant, il soupira:

-Allez, fichez moi l'camp... Emmenez votre femme dans un endroit calme, j'veux pas avoir une morte de plus dans la paperasse pour ce soir.

Sur ce il fit un large signe du bras vous indiquant de sortir, et retourna vers le patron. Alors que vous vous levez de votre chaise, un petit objet tomba au sol depuis la poche de l'encapuchonnée. C'est une simple tablette de données. Vous effleurez l'écran, et une mention apparait devant vous: juste trois lettres, HmS. A y repenser, ces trois lettres étaient aussi présentes sur votre ordre de mission. Vous décidez donc de sortir du bar, votre charge au bout des bras, et de chercher un endroit sûr où vous pourriez la réveiller tranquillement. Les rues sont mal famées, ou pourriez vous la mettre en lieu sûr ?
Revenir en haut Aller en bas
drumel

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: [Drumel] Pour une poignée de crédits...   Lun 2 Mai - 17:53

En sortant du bar, Drumel jeta un coup d’œil circulaire dans la rue, et avisa une prostituée, quelques mètres plus loin, visiblement peu rassurée de l'arrivée de la cavalerie.
Il s'en rapprocha et lui dit d'un air complice:

_Pour le prix d'une passe, tu peux nous couvrir dans ta piaule pendant une plombe? J'ai ma donzelle qu'est tombée dans les choux-raves, elle aurait besoin de calme pour se requinquer. Toi, t'as besoin d'oseille, et t'auras même pas à écarter les jambons... Tu marches?
Revenir en haut Aller en bas
Conteur

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: [Drumel] Pour une poignée de crédits...   Lun 2 Mai - 22:47

La demoiselle aux mœurs légers vous reluque d'un air intrigué pendant plusieurs secondes, envisageant tout de la tête aux pieds, ainsi que la jeune femme que vous portez à bout de bras. Elle finit par dire:

-Y a toujours moyen d's'arranger mon mignon, mais ça va être plein tarif... J'veux pas d'ennui avec les loulous d'la répu. 300 crédits d'avance, et supplément de 100 si en plus il lui faut à grailler.

Vous retenez un juron devant des prix visiblement largement gonflés au vu de la marchandise, mais finissez par abouler deux plaquettes bleues et rouges, que la prostituée range immédiatement dans un endroit peu avisé. Elle vous fait signe de la suivre et marcha d'un pas chaloupé vers un des nombreux immeubles en acier noirci qui faisait le décor quotidien de la rue. A peine quelques dizaines de mètres, et la porte d'entrée coulisse difficilement dans un bruit ignoble de griffes sur une plaque de duracier rouillée. L'appartement est petit, sent fort le parfum naboo bon marché et la cigarette corellienne , ainsi qu'un mélange d'autres odeurs de moisissures et autres immondices. Pas de fenêtre, une plaque luminescente au plafond assure un éclairage incertain, un simple dispositif holo d'un certain âge diffuse une musique passée de mode à un faible niveau sonore, mais juste assez pour couvrir les bruits de canalisation. La planque idéale.

Vous allongez votre nouvelle amie sur le lit relativement propre et vous asseyez vous même sur un fauteuil, éreinté par ces riches émotions. La prostituée, après s'être allumée une nouvelle cigarette, vous balance d'un air las:

-Au fait, y aura un supplément pour chaque heure qu'elle passera ici... C'est que tant qu'vous êtes là, j'peux pas bosser moi. A moins qu'vous vouliez participer...


Vous ne prenez même pas la peine de répondre et acquiescez de la tête, avant de fermer les yeux et commencer à somnoler.

Le réveil est assez brutal. La jeune femme, quelques heures auparavant allongée sur le lit, se trouve devant vous, le visage à quelque centimètres du vôtre. Vous sursautez et tombez de votre chaise, avant de vous relever en prononçant un juron peu subtil. La jeune femme se confonds en excuses:

-P..pardon, je voulais pas... Je m’appelle Akulia, et je suis votre mission d'après ce que j'ai pu voir.


La prostituée semble avoir quitté l'appartement, et la diode sur la porte indique qu'elle est verrouillée. Vous vous redressez et faites craquer votre dos, et devant votre air interloqué, la donzelle continue:

-Je crois que nous n’avons plus vraiment de temps à perdre... Alors, pour simplifier, je suis la fille de Jillo Nur.

Le nom vous évoque vaguement quelque chose. A bien y réfléchir, vous vous rappelez vaguement des infos d'il y a quelques jours; Jillo Nur était annoncé mort, et d'après ce que vous avez compris, il s'agissait d'un riche commercial d'Ord Mantell, qui était soupçonné de verser dans le crime organisé et le trafic de stup dans la bordure.

-D'après votre regard, je pense que vous en avez entendu parler. C'est moi qui aie hérité de l'empire commercial de mon père, et... de tous ses "à côtés". Le problème, c'est que je n'ai aucune envie de reprendre l'affaire familiale, et j'ai reçu les offres d'achat de l'entreprise d'un ancien collègue de mon paternel, apparemment un aquale très peu recommandable, je ne retiens jamais son nom... quelque chose comme "Varek" je crois... enfin bref. Je voulais démanteler l'entreprise et grâce aux fonds restants ouvrir ma propre boîte sur une planète tranquille. J'vous fait la version courte hein. Mais il y a deux jours, les types du bar ont débarqués chez moi, et ils ont voulus m'emmener. J'ai réussi à leur échapper, et je me suis réfugiée chez ma tante. Là j'ai lancé un appel au secours à un vieil ami de mon père que je connais depuis toute petite, sur le vaisseau duquel vous venez je crois. Mais j'crois que ma tante m'a balancée elle aussi, et les types sont revenus. J'ai encore réussi à fuir, par miracle, et je suis arrivé au bar. Voilà. Enfin bref, faut que vous trouviez un moyen de me faire quitter la planète sans attirer l'attention, et croyez moi, rien que quitter les bas quartiers ça va pas être de la tarte... Des questions ?

Le long exposé de la demoiselle, pourtant si silencieuse ces dernières heures, vous assomma littéralement, et il vous fallut plusieurs secondes pour assimiler toutes les infos. Maintenant vous comprenez mieux la nature de votre mission, et il est temps de poser d'éventuelles questions et d'élaborer un plan, car volontairement ou non, vous êtes vous aussi maintenant poursuivis par les gars de la veille...
Revenir en haut Aller en bas
drumel

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: [Drumel] Pour une poignée de crédits...   Mar 3 Mai - 21:46

Drumel, décontenancé par le récit que venait de lui faire Akulia, ferma les yeux une dizaine de secondes, faisant signe à la demoiselle de ne pas le déranger.
Les pièces du puzzle se mettaient en place. Il fallait maintenant agir au mieux, histoire de ne pas s'attirer d'ennuis plus lourds encore.

Il se redressa face à la jeune fille et lui dit:

_Bon! Il faut qu'on se carre les miches au chaud et au sec. Avant de se lancer dans le merdier, tu vas répondre à quelques petites questions, histoire d'y voir un peu plus clair dans ce jus de bantha...
-Est ce que tu as un moyen de transport à disposition dans le coin? Ou alors un endroit sûr où poser nos noix.
-Est ce que tu as un moyen de contacter l'ami de ton daron?
-Et surtout: comment tu te sens? J'ai pas envie de te traîner comme un vieux droid XB70...
Revenir en haut Aller en bas
Conteur

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: [Drumel] Pour une poignée de crédits...   Mer 4 Mai - 19:20

La jeune femme vous regarde d'un air à moitié désolé à moitié gêné:

-Pas de véhicule, non... ou alors à l'appartement de mon père, dans les hautes strates, il était féru de vaisseaux luxueux, et il avait même sa propre plate forme d’atterrissage personelle. Mais c'est un vrai piège à rat womp maintenant... Quant à l'ami de mon père, je sais juste que c'est un vieil ami rencontré au tout début de la guerre, mais pour accéder à un moyen de communication longue portée il nous faudrait un vaisseau où nous rendre dans un spatioport tout du moins. Donc le résultat est le même.

Puis elle soupire en étendant ses bras derrière son dos.

-Sinon, ça va... Je suis plutôt bien reposée. Mais j'suis pas armée, ça va être à vous de gérer ça si vous optez pour la manière forte.

Au bout de quelques secondes, alors que vous faites le point sur la situation, un bruit sourd rompt le silence. Des voix et des clameurs se font entendre dans le couloir, et un rien de temps plus tard, vous entendez des hommes derrière la porte. Apparemment une poignée, pas plus d'une demi-douzaine. Vous entendez tapoter sur le clavier de déverrouillage, et devant leur échec, des coups sourds heurtent la paroi en métal de la porte. Pas bon signe... dans moins de 20 secondes ils seront entrés, il faut réfléchir vite...
Revenir en haut Aller en bas
drumel

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: [Drumel] Pour une poignée de crédits...   Jeu 21 Juil - 14:12

Après quelques secondes de réflexions, Drumel renverse le lit sur le côté afin d'en faire un "bouclier", y fait accroupir Akulia derrière, sort ses deux fidèles blasters et se met en joue à côté de la jeune femme, face à la porte en criant:

_C'est qui? Et qu'est ce que vous voulez? On peut peut être discuter avant de se foutre sur la gueule...?
Revenir en haut Aller en bas
Conteur

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: [Drumel] Pour une poignée de crédits...   Mar 26 Juil - 12:10

Devant votre demande, les coups s'arrêtent soudainement. On entend quelques discussions derrière la porte, puis une voix plus forte que les autres s'élève. Puis, quelques secondes plus tard, des gerbes d'étincelles jaillissent depuis un coin de la porte en acier. Celles ci commencent rapidement à faire le tour de la porte, et au bout de trente secondes à peine, la paroi s'écroule sur le sol face à vous. Un premier individu surgit, qui ne fera pas long feu face à vos deux blasters déjà pointés sur l'ouverture. Et la bataille s'engage dans la minuscule piaule de la prostituée. Les lasers fusent, s'écrasent pour la plupart contre le lit renversé ou parfois contre le mur derrière vous. Vous ripostez aussi bien que vous le pouvez, abattant laborieusement un homme de main à la fois.

Au bout de plusieurs minutes de combat, il vous semble qu'il ne reste plus que le chef de la petite troupe à vous tirer dessus. Soudain il s'arrête, et quelques secondes plus tard revient dans l'ouverture, avec dans ses bras la prostituée de tout à l'heure, un blaster sur la tempe, qui braille:

-Lâchez moi 'spèce de gros porc ! Donnez moi mon fric et j'me casse !

Et le gangster d'enchaîner:

-Sortez les mains en l'air tout les deux, ou j'descends la travailleuse ! Z'avez dix secondes, à vous de voir !
Revenir en haut Aller en bas
drumel

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: [Drumel] Pour une poignée de crédits...   Ven 29 Juil - 19:05

Drumel, toujours a couvert derrière le lit miteux, surveillant d'un oeil vif ce qu'il se passe sur le seuil de la chambrée, élève le ton, avec un brin d'agacement:

_vous avez les esgourdes pleines de merde de Bantha ou quoi...??? vous êtes qui??? Et si c'est madame poil-aux-pattes qui nous a balancé, je crois que j'arriverai a vivre avec sa mort sur la conscience. J'ai jamais aimé les balances...
Revenir en haut Aller en bas
Conteur

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: [Drumel] Pour une poignée de crédits...   Ven 5 Aoû - 20:48

Alors que vous rétorquez de toute votre verve, vous pouvez voir l'expression de votre adversaire changer du tout au tout: de la satisfaction d'avoir trouvé une issue favorable, la surprise maintenant trônait. Son geste fut précipité et idiot: il tendit le bras vers vous... trop tard. Vos rayons mortels frappèrent le malfrat en pleine poitrine, un d'entre eux touchèrent même la prostituée en pleine tête.

Vous en sortez finalement vainqueur. Les cadavres jonchent la pièce, tout est sens dessus dessous. Il est maintenant temps de prendre une décision, où aller par la suite ? Il vaudrait mieux pour vous de quitter la planète sans trop vous faire remarquer.
Revenir en haut Aller en bas
drumel

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: [Drumel] Pour une poignée de crédits...   Dim 28 Aoû - 21:37

Drumel, un peu étonné de sa réaction vive, lance:
_Oups... une bavure... Bon en même temps, j'aime pas quand ça brette! Il avait qu'à jacter le type! Bon voyons voir rapido, qui était ce gugusse. Ensuite, on rasera les murs pour se faire la malle, et fissa! J'ai pas envie de refaire chauffer mon bigoudi à plasma, on sait jamais que j'attrape la martingale...

Et il se met à fouiller rapidement le cadavre encore fumant de sa victime, à la recherche de son identité ou de quelconque information concernant la bande dont il faisait partie.
Revenir en haut Aller en bas
Conteur

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: [Drumel] Pour une poignée de crédits...   Dim 28 Aoû - 23:16

Vous fouillez le cadavre, mais ne trouvez en tout et pour tout que quelques plaquettes de crédits, des cellules d'énergie, deux bâtons de la mort et un sachet de petites pilules.

[HRP] Ce Rp commence à traîner en longueur... Nous pouvons nous arrêter là, tu as déjà suffisamment fait tes preuves, auquel cas j'éditerais ce post pour en finir. Mais si tu veux continuer, c'est avec plaisir que je reprendrais le récit Wink [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
drumel

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: [Drumel] Pour une poignée de crédits...   Lun 29 Aoû - 0:24

[HRP] merci pour les preuves Wink On peut aussi finir rapidement le RP, histoire d'avoir une fin, au moins... C'est la premiere fois que je fais du JdR par forum... Avec l'habitude du JdR sur table, ben du coup tu attends des réponses à tes actions, même les plus petites, du coup en forum ça fait trainer en longueur (plus mon délai de réponse... Wink ). Je propose donc de se la faire courte, si ça convient à tout le monde Smile [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Drumel] Pour une poignée de crédits...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Drumel] Pour une poignée de crédits...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] A la recherche de l'Ether - Consécration de l'Eglise de Fourvières
» [WH40K] Pour une poignée de Bérylium (RdB de Jérôme)
» Pour une poignée de météorites - Les Règles -
» Pour une poignée de météorite -TOUR 5
» Fin de l'association UDE/Ankama pour Wakfu TCG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone d'appontage :: [RP] Renaissance-
Sauter vers:  
Design réalisé par DesignWeb Studio Plus
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit