AccueilAccueil  Présentation  Charte  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La guilde est officiellement fermée.
Merci à tous !

Partagez | 
 

 Baptème du feu

Aller en bas 
AuteurMessage
Alek Sturn
Heros de la Cabale


Messages : 910
Date d'inscription : 07/06/2010
Age : 29
Localisation : Dans l'armurerie

MessageSujet: Baptème du feu   Mar 12 Oct - 12:05

[HRP] Et oui vous l'attendiez depuis fort longtemps, vous n'en dormiez plus, ne vous en faites pas votre voeux est exaucé; "Baptème du Feu" est en ligne aujourd'hui avec une petite modification sous vos yeux ébahis et pour votre plus grande joies !!!!......Pourquoi ils sont tous partis^^; allez bonne lecture à vous. [HRP]


2 ans. 2 ans seulement que j’avais finis ma formation à Corulag, et déjà on nous envoyé au front tellement que la demande d’hommes était importante.
C’est donc à 20 ans que je rentrais officiellement dans l’armée de la république pour combattre l’envahisseur Sith.
Moi et mon escouade de bleus avions fait nos classe ensemble, tous 1ère classes et fier de l’être.
Nous étions alors 7 à l’époque, en me comptant, mais cela n’allait pas duré.


RETRANSMISSION RADIO DE L’ESCOUADE XXXX A XX:XX SUR XXXXXX:

Sergent : Très bien les filles voilà où vous en êtes, on vas atterrir juste sur la ligne de front étant donné que nos blindés nous empêche d’atterrir au-delà, donc avant de tirer magner votre cul et mettez vous à couvert. C’est compris?

Escouade XXXX : Oui sergent !
Pilote: Contact dans 10 secondes.
[alarme]

Sergent : Feu rouge ! Vérifiez vos armes !
Pilote : Contact ! Débarquement immédiat !

[explosion]

Pilote : C’est la ‘censuré’ ici !
Sergent : Go! Go! Tous le monde dehors ! Vite, çà vas sauter !
[explosion]

…….FIN DE LA RETRANSMISSION…..

Quelques secondes après mon débarquement, moi, mon sergent et mes compagnons avons plongé dans le premier abris de fortune à notre disposition juste avant l’explosion de notre vaisseau.
Un de mes amis, Zévran, était resté dans l’appareil, la peur l’avait paralysé et je n’ai pas eu le temps de le prendre avec moi vus la rapidité des événements; son visage d’effroi me revient de temps en temps dans mes cauchemars les plus sinistres.

Lorsque je plongea dans la tranchée, je sentis le souffle de l’explosion me toucher, malgré la présence de Gérarth dans mon dos . Dans cette tranchée, il tomba lourdement sur moi, tout en me relevant je me permis un petite répartie sur son léger surpoids, mais lui ne se relevait pas, c’est alors que je découvris un débris fiché dans son dos, surement projeté lors de l’explosion, il était mort sur le coup.
2 morts, 2 frères, ils étaient déjà mort alors que l’on n’avait pas tiré une seule fois sur ces larves de siths.
Je fis un rapide constat de notre situation, moi, le sergent ainsi que Réguarth, le médic, Houlvers, le tireur d’élite, ainsi que le petit couple de fusillers Dunlac et Maeliva, étions indemne hormis quelques égratignures dû à notre sortis en catastrophe.

Le sergent pris les devant pour éviter à notre escouade un apitoiement soudain sur nos camarades et distribua ses ordres:

« Alek, Dunlac et Maeliva mettez vous en position pour arroser ces fumiers, Réguarth tu les soutient, et Houlvers, trouve toi un endroit pour utilser au mieux ce fusil pendant qu’on te couvre ! Go ! On se bouge ! » 

Aussitôt l’entrainement reprend le dessus, tous les fusiliers et le sergent en position délivrèrent un feu nourris sur ces chiens. On aperçut furtivement leur armure noire près des rochers, enfin! Pouvoir voir l’ennemi et l’abattre me procure une joie insoupçonnée jusqu’à ce jours.
Houlvers c’était trouvé un abris dans un cratère et commença à distribuer la mort chez l’ennemi.
On a tenu notre position pendant 30 minutes, la tranchée nous protégés très efficacement, ce qui permis à d’autres unités d’avancer et de nous rejoindre.

C’est alors que nous le vîmes, à 100 mètres devant nous, un personnage habillé de tissu noir, ainsi que d’une cape, et d’un masque… un masque qui nous glacer d’effroi rien qu’à çà seul vus:

« Guerrier Sith !!! » cria quelqu’un.

C’est alors que cet ’humain’ fondis dans notre direction tel un nexu, il était sur nous avant même que nous puissions réagir. Il atterrit au milieu de notre tranchée, parmi nous, c’est alors que je sentis une force me projeter en arrière, et je sombrais dans l’inconscience.

Je ne sais pas combien de temps c’est écoulé durant mon inconscience mais à mon réveil, je découvris l’horreur. Partout où mon regard se poser il n’y avait que morts et souffrances, et c’est là que je vis la puissance de ces siths, j'aperçus mon sergent léviter dans les airs se tenant la gorge comme si on l’étranglé. Le guerrier stih, bras tendus se délecté de ce spectacle. Par réflexe je pointais mon arme dans sa direction , mais quelqu’un me plaqua au sol avant de pouvoir appuyer sur la gachette.

C’était Houlvers, il étais vivant. Il me chuchota :

’’N’essaye même pas, Dunlac a déjà essayé, ce fumier le lui a renvoyé en pleine tête, Maeliva c’est jeté sur lui avec sa vibrolame. A une main il l’a envoyée valser, elle est en vie, Réguarth l’a mis à l’abris mais çà vas pas durer’’


Repoussant Houlvers je lui cracha:

« On vas pas rester là et attendre qu’il finisse son massacre, je vais tenté ma chance, t’es avec moi? »
«Tu fais chier. Ok on y vas mais aux vibrolames, on peut oublier le blaster contre lui »

A l’unisson, vibrolames en mains, nous chargeons le monstre dans la tranchée. Ayant achevé le sergent il nous regarda avec un rire sadique.
Le combat dura quelques secondes, je me retrouvais à moitié sonné encore une fois, et Houlvers avait le bras droit sectionné à hauteur du coude.
Alors qu’il se rapprochait de moi, sa voix déformé par son casque me dit:

« Pitoyable créature, on vous dis soldat mais vous n’êtes que du chiendents à mes yeux, la mort est trop douce pour vous. Vous devez expié votre faiblesse ».

Je sentis alors une pression sur ma gorge, impalpable, mais puissante qui me souleva petit à petit dans les airs. J’étouffais! Ce salaud usé de ses pouvoirs tout comme pour mon sergent, je sentis que ma fin arrivé.
C’est alors qu’une lueur bleutée apparu, et la pression de ma gorge s’arrêta net, je réussi de justesse à me rattraper sur mes jambes mais à grand peine.
Et là, devant moi, gisait le bras du sith encore fumant, ainsi qu’un jedi encapuchonné pointant son sabre laser vers le sith en signe de défis:

« Que dirais tu de combattre quelqu’un qui peut se défendre, sith! » lança t’il.

Ce dernier ce jeta sur son nouvel adversaire, dans un hurlement, de colère plus que de douleur.
En un geste, que je ne pus jamais voir, le sith s’écroula décapité.
Alors que je me remettais de l’exploit auquel j’avais assisté, le jedi s’occupé des survivants de la tranchée. Cet alors que la radio émit un grésillement suivit de consigne:

« Ordre à toutes les unités, replis immédiat, la planète est perdus, je répète la planète est perdus »Avec l’aide du jedi nous avons rassembler les survivants, Houlvers, Maeliva encore sous le choc et Réguarth qui avait une vilaine brûlure à la jambe, tir de blaster.
Notre retour vers la zone d’évacuation se fit sans encombre grâce au pilonnage incessant de notre artillerie.
Je n’eu jamais l’occasion de demander le nom du jedi qui nous avais sauvé, il avait disparue dès que nous étions arrivé à la Z.E..
Une fois les blessés embarqués, j’embarqua à mon tour avec ce qui resté de survivants.

Quand je fus installé à ma place, il y eu une violente sensation en moi, une prise de conscience, l’adrénaline étant retombée je me souvint de ce que j’avais traversé, le crash, les tirs, le sith, les morts,… les morts. Zévran était mort, Gérarth aussi et Dunlac. Et mes autres compagnons, Maeliva n'a pas parlé de pendant le retour et avait le regard plongé dans le vide, Houlvers était amputé, et Réguarth blessé à la jambe.
Et moi dans tous çà ? Rien, quelques bleus au mieux, quelques saignements au pire mais sinon rien d’un point de vue physique. Mais psychologiquement tout avait changé je ne voyais plus la guerre avec mes yeux d’académicien, selon des schémas et des hologrammes, mais j’avais vu la réalité.

Ce jours là j’avais passé l’épreuve du feu.
Ce jours là je suis devenu un soldat.

_________________


Dernière édition par Alek Sturn le Mar 19 Avr - 20:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Keidan Diath

avatar

Messages : 1740
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 27
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine...

MessageSujet: Re: Baptème du feu   Mar 12 Oct - 13:11

Génial, très bien écrit Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tavkin

avatar

Messages : 549
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 28
Localisation : erre dans le vaisseau

MessageSujet: Re: Baptème du feu   Mar 12 Oct - 13:29

a vachement sympa ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://heimatlos.forum-actif.net/tavkin-f45/errance-t179.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baptème du feu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baptème du feu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baptème de GIL et BZEUH [Terminé]
» invitation au baptème de doctorgradus
» BAPTÊME DE MAXIMIEN, PAR ICI!
» Confirmation de Servanne - Baptême de Tete08700
» Baptême de Maëlya de Castel Vilar et Yannig Von Wittelsbach [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Quartiers de l'équipage :: "Les Marqués" :: Le Hall des Héros :: [Héros] Alek Sturn-
Sauter vers:  
Design réalisé par DesignWeb Studio Plus
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com