AccueilAccueil  Présentation  Charte  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre Holoforum, bonne visite !

Pour plus d'informations sur Heimatlos, vous avez notre présentation et notre charte à votre disposition.
La guilde est officiellement fermée.
Merci à tous !

Partagez | 
 

 Errance. Chapitre Premier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kreshtar

avatar

Messages : 1344
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Errance. Chapitre Premier.   Mar 5 Oct - 20:23

Voici désormais une histoire un peu plus récente. Veuillez noter cependant qu’il n’a pas été possible de détailler ce qui s’est passé durant l’implosion de son ancien groupe. Nous retrouvons Kreshtar quelques semaines après cet évènement :

C’était la fin. Il n’avait pas compris ce qui s’était passé. Un jour tout allais bien, le lendemain c’était la débandade. Il était assis sur un rocher, au sommet d’une falaise, à méditer sur son avenir. Derrière lui, une forêt de ce qui ressemble à des conifères. Au premier abord il semble étrange de voir autant d’arbre sur un terrain aussi rocailleux, mais l’atmosphère y est tellement reposante qu’on oublie vite ce détail. Kreshtar regardait sans le voir le coucher d’un des soleils de sa planète d’attache momentanée. Il réfléchissait à ce qu’il allait bien pouvoir faire… Retourner chez les Hutts et faire semblant que la guerre n’existe pas en vendant aussi bien à la République qu’à l’Empire ? Changer d’affiliation et aller voir chez l’ennemi si l’herbe n’y est pas plus verte ? Il se trouvait dans une situation qu’il l’obligeait, avant tout, à trouver des crédits. Il avait dépenser presque sans compter pour son ancien groupe. Aujourd’hui, sans être sur la paille, il était dans la merde. Alors qu’il tournait et retournait le problème dans tous les sens, l’un des soleils se fit de moins en moins présent et la luminosité, sans être absente, se fit un peu moins vive. Il sortit de sa rêverie et se releva pour aller en ville dormir un peu avant de reprendre la route. Vers où ? Lui même n’en savait encore rien. Il entendit alors un léger craquement d’épines sèches derrière lui. Ce bruit le fit revenir immédiatement à l’instant présent. Sans montrer qu’il avait entendu l’éventuel assaillant, il arma discrètement son blaster puis, d’une roulade, se mit à couvert derrière le gros rocher sur lequel, un instant plus tôt, il méditait sur son passé et son avenir. Après avoir maudit son manque de vigilance, il jeta un coup d’œil discret vers l’endroit d’où il lui semblait avoir entendu le bruit. Il balaya quelques instants le paysage mais ne vit aucun signe de danger. Il attendit encore quelques instant lorsqu’il ré-entendit le bruit un peu plus proche cette fois-ci. Kreshtar sortit alors de son couvert vivement et pointa son blaster sur sa cible. Ce flingue, il l’avait eu grâce à pas mal d’économies. Sa crosse était dans une sorte d’ivoire très rare et brillait au soleil. Au toucher, elle était tiède et rassurante. Même avec les mains mouillées, il était impossible que son blaster lui échappe. Il était plutôt fier de cet achat mais vu son prix, il avait du vendre ses deux anciens blaster et y laisser une bonne partie de ses maigres économies. Mais bon, ça en valait largement la peine. D’ailleurs, depuis qu’il ne se servait que d’un blaster, il trouvait que sa visée était devenue plus précise. Quoi qu’il en soit, ce coup-ci aucun tir ne fusa du canon légèrement plus long que la plupart des blaster en vente. Légalement ou non…En abaissant son blaster et en le rangeant don son étui qui pendait sur le côté gauche de sa ceinture, il éclata de rire. Un simple lapin le regardait d’un air qui ressemblait à de l’étonnement. Puis il repartit en bondissant dans le cœur de la forêt. Cet incident lui avait remis les idées en place et il se dirigea vers la forêt les sens en éveil. Il avait posé et camouflé son speeder à l’orée de ces bois. Non pas qu’il ne pouvait se déplacer avec mais il avait eu envie de marcher pour réfléchir posément sur sa situation. En déambulant dans la forêt il était tombé sur cette falaise accueillante et décida donc de s’y poser quelques minutes. Il pénétra donc dans cette pinède dense où les rayons des soleils peinaient à éclairer le sol tellement les arbres pluri centenaires étaient grands et touffus.

***

Un autre lieu, un autre jour…

Un homme, d’âge incertain, plutôt élancé et à la peau matte sortit d’une cantina située dans des faubourgs mal famés. Il tenait en main un holo sur lequel une silhouette, à demi dissimulée par un long manteau à capuche large, tournait lentement sur elle-même. On distinguait assez bien son visage cependant. Ses cheveux grisonnants et son visage fermé semblaient indiquer un âge avancé. En sur-impression, défilait un texte court mais éloquent :

Moi, Elequen Zitos, honnête marchand, offre 2000 crédits pour la capture de ce dangereux individu. Il doit être vivant. Il m’a volé une cargaison importante et je dois la retrouver au plus vite


Après avoir jeté un dernier coup d’œil à l’holo, l’inconnu rangea ce dernier dans une de ses nombreuses poches et enfila son heaume, de facture mandalorienne. A sa démarche et à son équipement, il semblait évident que c’était un chasseur de primes. Cependant, il était impossible de dire s’il était expériementé ou non. Son armure était ébréchée légèrement au niveau de l’épaule droite mais à part cela, elle étincelait. Elle était soit neuve, soit très bien entretenue. L’homme se dirigea d’un pas décidé vers la spatioport de la ville. Il avait obtenu les renseignements qu’il voulait ici et se hâta de repartir en chasse. Cette partie de ses « contrats » était ce qu’il adorait le plus. Partir en chasse…surtout que celui-ci savait bien se cacher. Il n’avait pas réussi à trouver beaucoup de traces mise à part quelques ardoises dans des cantinas. Cela faisait bientôt 4 mois qu’il était sur ce contrat. Il sentait qu’il touchait au but et son enthousiasme pour la traque s’amplifiait à chaque piste chaude qu’il trouvait. Il allait s’amuser avec ce contrebandier tel un chat avec une souris et il s’en délectait à l’avance. Il avait choisis ce contrat car un de ses frères d’armes, une personne qu’il connaissait depuis sa plus tendre enfance, était tombée sous les blasters de celui qui était devenu sa cible. Depuis ce jour, il ne vivait que pour la vengeance.
Son petit vaisseau ne portait aucune griffe de Clan ou d’affiliation. Il se fondait très bien dans la masse et ne fut pas ennuyé pour sortir du spatioport. Il rejoignit dès sa sortie de l’atmosphère les grandes travées commerciales. Une fois dans ce grand axe, il sélectionna sa destination et enclencha le pilote automatique. Il se leva de son siège et se dirigea vers une sorte de bureau à l’opposé du cockpit, au fond du couloir principal de son vaisseau. Il s’assit sur son siège en cuir qui grinça comme s’il ne supportait plus le poids de son propriétaire… Il faudra qu’il le change un de ces jours… Le Chasseur ferma les yeux un instant. Il aimait entendre le craquement des cloisons, le léger vertige que procurait le passage en hyper espace, le doux vrombissement des moteurs. Puis il se reconcentra sur sa mission et passa en revue tout le matériel dont il allait avoir besoin.

Revenir en haut Aller en bas
 
Errance. Chapitre Premier.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA CAMPAGNE DES TENEBRES (Chapitre Premier)
» Lion El'Jonson:Primarque des Dark Angels 1 Légion/Chapitre
» [Story] Brothers in Arms, chapitre 1
» Livre I- Chapitre 3 : Erik L'Homme
» [Winds of Winter] Nouveau chapitre spoilé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Quartiers de l'équipage :: "Les Marqués" :: Kreshtar-
Sauter vers:  
Design réalisé par DesignWeb Studio Plus
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit